Condition sur la gestion - Une école en cogestion

De Wiki-REPAQ
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Notre position en bref

Nous considérons qu’en tant que cogestionnaires, les parents, l’équipe-école et les enfants partagent la responsabilité d’une gestion centrée sur l’élève, transparente, flexible et ouverte aux réalités et changements du milieu.

Pourquoi prônons-nous la cogestion?

  • Parce que la cogestion est davantage une attitude d’ouverture de tous qu’une définition formelle des rôles et des responsabilités de chacun;
  • Parce que le modèle alternatif de gestion a été de tout temps collégial, c’est-à-dire que tous les acteurs en présence ont leur mot à dire, dans un souci de recherche de consensus;
  • Parce qu’il est important que tous, parents, élèves, et équipe-école, sentent qu’ils ont leur place dans leur école, qu’ils ont une responsabilité envers l’école, que cette école leur appartient;
  • Parce que les principes de cohérence et de vie démocratique sollicités chez les enfants sont aussi attendus de la part de tous les partenaires de l’école;
  • Parce que l’expérience de tous est une source d’enrichissement dans la prise de décision collective;
  • Parce que notre histoire nous apprend que l’imputabilité et la responsabilité de la direction et des enseignants n’empêchent pas que les parents, élèves et autres intervenants participent aux décisions dans la majorité des sphères de l’école;
  • Parce qu’en pratiquant pleinement la cogestion, le conseil d’établissement de l’école alternative exploite au maximum le principe de gestion participative tel que reconnu.

Qu’est-ce que ce choix entraîne pour une école publique alternative?

  • Que les instances administratives et politiques du centre de services scolaire soient informées du modèle de cogestion propre à l’école alternative, pour mieux comprendre et soutenir la direction dans sa tâche particulière;
  • Qu’il soit accepté par tous les acteurs que certaines sphères de décision relèvent exclusivement de la direction ou des enseignants;
  • Que les parents qui siègent au conseil d’établissement et dans les différents comités influencent les décisions;
  • Que tous ceux qui s’impliquent dans la cogestion fassent preuve d’ouverture aux différents points de vue et prennent le temps qu’il faut pour arriver à des consensus;
  • Que tous les acteurs concernés aient l’information pertinente pour qu’ils puissent prendre part aux décisions qui les impliquent, et ce, en toute connaissance de cause;
  • Que les assemblées générales soient des lieux privilégiés pour la discussion et pour la consultation, afin de choisir des orientations, et que tous s’engagent à y prendre part activement.